Nous vous présentons ici un cas de boiterie chronique chez un chien, qui affecte la joie de vivre l’animal, et est efficacement traité par la physiothérapie!

A la fin du confinement, nous voyons en consultation une chienne de 2 ans car sa propriétaire est inquiète. En effet, depuis le mois de décembre, elle présente une boiterie de la patte arrière droite, apparue soudainement, et persistante. La douleur chronique, et la restriction de mouvement due à celle-ci, avait eu raison de la joie de vivre de cette jeune chienne. Elle ne jouait plus, rechignait à sortir en promenade, et avait le regard triste.

L’examen clinique nous permet de faire une suspicion de rupture partielle de ligament croisé. Nous avons préparé un traitement anti-inflammatoire et cicatrisant à base d’extraits de plantes. De plus, nous avons aussi prescrit un mélange d’huiles essentielles anti-douleur et anti-inflammatoires, à appliquer en face médiale du genou. Enfin, nous avons aussitôt débuté une série de séances de thérapie laser, à la suite de manipulations de physiothérapie.

Nous avons réalisé une série de dix séances de laser thérapeutique, sur trois semaines. Dès que la boiterie a commencé à diminuer, nous avons prescrit de petits exercices de physiothérapie simples à faire à la maison, ainsi que de courtes promenades, dont la propriétaire a augmentée très progressivement la durée. La jeune chienne a rapidement commencé à reprendre du poil de la bête! Elle a recommencé à jouer, à vouloir sortir. La veille de la dernière séance, elle a même sauté par la fenêtre (du rez-de-chaussée!) pour suivre sa propriétaire sortie dans le jardin, sans aucune répercussion sur sa patte!

Notre patiente a désormais repris sa vie normale de jeune chien joueur et intrépide, pour le plus grand plaisir de sa propriétaire! Ce cas nous donne un bon exemple de ce qu’il est possible de réaliser en orthopédie grâce aux traitements naturels et à la physiothérapie, avec des propriétaires motivés! Il nous rappelle également que la douleur chronique, pour nos animaux tout autant que pour nous, peut porter sérieusement atteinte au bien-être et à l’état d’esprit, et qu’il ne faut jamais la négliger!

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager, et retrouvez plus de contenu sur ce site et sur notre page Facebook

One thought on “Mai 2020 : une boiterie chronique chez un chien”

  1. Mon chat fragilisé par des parasites et petite blessures arrêté pas de se gratter et avoir des allergies. J’ai eu le reflex de cherche un solution plus naturel avec des huilés et changement de antipuces grâce au vétérinaire installé sur cerisier
    Je pense que cette solution et mieux adapté pour mon hat et je suis contente de mon choix et vos conseils!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *