C’est l’automne, les arbres se dénudent, les animaux font leur mue, c’est l’occasion de soigner peau et pelage ! Si un problème de gratouille persiste depuis l’été, si le poil manque de brillant ou de souplesse, la pousse du nouveau poil pour l’hiver est un moment propice pour rétablir l’équilibre !

Une cure de vitamines au cours de la mue favorisera la repousse d’un poil fourni, fort et brillant, et le rétablissement d’une barrière cutanée efficace, avec une peau en pleine santé, ni trop grasse ni trop sèche. En effet, la peau est la première barrière contre les infections et les parasites, il est important d’en prendre soin ! Et c’est aussi une question de confort, aussi bien pour votre animal (peau sèche qui démange, mauvaise odeur…) que pour vous !

Si un réel problème existe, cependant, une simple cure de vitamines ne suffira probablement pas. En effet, un poil terne, sec, cassant, peut être le signe de carences, mais aussi d’un problème endocrinologique, ou encore de parasitisme. Si vous n’avez pas vermifugé à l’équinoxe, il est d’ailleurs encore temps de le faire, avec un produit naturel, respectueux de votre animal et de la nature ! De même une peau grasse, avec des pellicules, est souvent liée à un problème d’embonpoint, mais peut aussi être due à un problème dermatologique, hépatique ou encore endocrinologique. Un problème de gratouille qui persiste est peut-être lié à une allergie : l’automne, nous dit ma médecine chinoise, est un bon moment pour travailler sur un terrain allergique, ou une hyperperméabilité intestinale. C’est peut-être aussi le moment de parler alimentation ou perte de poids, de rechercher une maladie sous-jacente à un problème de peau chronique, ou de se pencher sur la question de la gestion des parasites !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *