On recommande très souvent aux propriétaires de chat de castrer ou de stériliser leur animal, notamment s’il a accès à l’extérieur. Certaines personnes sont réticentes, car cela est une atteinte à l’intégrité de leur animal. Etudions donc les raisons qui justifient de faire stériliser ou castrer son chat!

Les raisons pratiques pour stériliser ou castrer son chat

Les raisons pratiques sont celles qui intéressent le plus les propriétaires, et qui intéressent le moins les vétérinaires!

Un chat mâle, à partir du moment où il devient pubère, développe un comportement de marquage de son territoire. C’est ainsi qu’à partir de six à huit mois, il risque d’uriner dans la maison. Bien que cela puisse se manifester par des pipis sur le sol, ce n’est le plus souvent pas le cas. En effet, le marquage ne se fait généralement pas sur le sol, mais en projection, chat debout et queue dressée, sur un support vertical. Mais il pourra aussi viser des vêtements sur le sol (notamment d’un homme), des sacs, etc. Ce comportement peut être favorisé par la présence d’une femelle dans la maison, ou d’autres chats à l’extérieur.

Une chatte, quant à elle, lorsqu’elle est en chaleur, se fait entendre! Ces vocalisations sont très caractéristiques, fortes, et fréquentes, et naturellement ne s’interrompent pas la nuit! Et bien sûr, elles se répètent très régulièrement, puisque les chaleurs reviennent toutes les 3 semaines (ou moins dans certaines races) et durent 8 à 10 jours (ou plus dans certaines races). De plus, la saison de reproduction dure en général de février à novembre, et peut être ininterrompue dans certaines races ou chez les chattes d’intérieur.

Ainsi, marquage et vocalisations sont les principales raisons pour lesquelles les propriétaires demandent une stérilisation ou une castration!

Les raisons sanitaires pour stériliser ou castrer son chat

La principale motivation pour encourager la castration ou stérilisation des chats ayant accès à l’extérieur est leur prolifération très rapide! Une femelle est fertile dès ses six mois chez les chats européens. Elle pourra avoir jusqu’à 3 ou 4 portées par an, avec 4 à 8 chatons en moyenne. Soit 12 à 32 chatons par an! Et si ces chatons se reproduisent à leur tour, imaginez le nombre de chatons l’année suivante!

C’est ainsi que de nombreuses populations de chats errants se développent un peu partout, aussi bien à la campagne que dans les villes! Des chats parfois nourris par des gens bien intentionnés, parfois pas nourris et donc sous-alimentés, jamais déparasités. Ce sont des populations où le FIV (SIDA du chat), la leucose, le coryza chronique, la gingivite liée au calicivirus et la gale d’oreilles circulent très fréquemment, ainsi bien sûr que les parasites internes et externes. Elles sont donc des sources de contagion pour les chats domestiques, sans parler de la souffrance de ces chats errants!

Stériliser ou castrer son chat pour les oiseaux!

Un autre problème lié à la prolifération des chats errants est la prédation qu’ils exercent sur les oiseaux! En effet, de nombreuses espèces d’oiseaux autrefois communs sont maintenant en voie de disparition! Les chats domestiques participent bien évidemment aussi! La LPO nous apprend que « Selon différentes études et méthodes, un chat bien nourri peut capturer en moyenne 27 proies par ancontre 273 pour un chat errant et 1 071 pour un chat haret. » De plus, « Les proies principales sont 23 % des oiseaux (mésange, Merle noir, Rougegorge) ».

C’est en partie pourquoi « L’évaluation des 277 espèces d’oiseaux nicheurs en métropole révèle que 73 d’entre elles sont actuellement menacées, soit plus d’une espèce sur quatre (26%) », nous révèle à nouveau la LPO. Ainsi, stériliser ou castrer son chat limite la prolifération des chats, et donc leur impact sur les oiseaux! (retrouver aussi les recommandations de la LPO pour limiter la prédation de votre chat sur les oiseaux en suivant le lien ci-dessus!)

Les inconvénients de la stérilisation et de la castration

L’inconvénient le plus fréquent de la stérilisation et de la castration est la prise de poids, qui peut mener à l’obésité. Le métabolisme de base d’un animal stérilisé est diminué. Cela signifie que sa dépense énergétique quotidienne, avec une activité identique, est diminuée. Ainsi, s’il garde le même régime, il va prendre du poids! Et ce d’autant plus que son appétit peut être augmenté! Il n’est ainsi pas rare qu’un chat qui revient pour son vaccin un an après avoir été stérilisé ait pris 1 kg! Et l’année suivante il aura à nouveau grossi… Nous voyons ainsi beaucoup trop de chats en surpoids voire obèses! Une modification de l’alimentation et de l’exercice régulier peuvent heureusement éviter cette prise de poids!

La castration est aussi un facteur favorisant la formation de calculs ou de bouchons urétraux chez le mâle. Cependant, c’est en général lié à la prise de poids qui l’accompagne.

Pour conclure, les inconvénients liés à la stérilisation ou castration sont évitables, et nous semblent peser moins dans la balance que ne pèsent les arguments en faveur…

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager, et retrouvez plus de contenu sur ce site et sur notre page Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *